Tout ce qu’il faut savoir sur le camping-car au Vietnam.

camping car

Les impacts de la pandémie de COVID-19 sur l’accès au territoire du Vietnam :

Les frontières du Vietnam sont de nouveau ouvertes depuis le 15 mars 2022. Ainsi, si votre séjour dépasse une durée de 15 jours (en dessous vous n’aurez pas besoin de visa), vous devrez effectuer une demande de visa classique aux autorités vietnamiennes.

Il n’est plus nécessaire de fournir un test négatif à la COVID-19 pour entrer sur le territoire.

Cependant, n’hésitez évidemment pas à contacter directement l’ambassade française sur place qui sera à même de vous donner les informations les plus à jour et pertinentes, afin de vous éviter une mauvaise surprise une fois sur place.

Quelles autorisations pour circuler en Camping-car au Vietnam ?

Quel type d’activité puis-je pratiquer en camping-car au Vietnam ?

Les autorisations dont nous parlons dans cet article sont strictement réservées à une pratique d’activité touristique sur le sol vietnamien. Il vous sera ainsi possible de profiter des grandes plages et autres hauts-plateaux vietnamiens avec votre véhicule adoré.

Que vous souhaitiez bivouaquer, faire du trek ou simplement vous baigner, veillez tout de même à anticiper et à bien vous renseigner, ainsi qu’à bien vous équiper : Fourgon Futé donne de très bons tips et bons plans pour la vie en road trip.

Nous ne nous prononçons évidemment pas sur la pratique d’activités commerciales, professionnelles, ou autres.

Quel type de véhicule peut circuler sur le territoire vietnamien ?

Depuis 2015, il est possible pour des ressortissants étrangers de circuler sur le territoire du Vietnam en camping-car (ainsi qu’en minibus 9 places et en moto), sans trop de soucis, moyennant la demande d’une autorisation au ministère des transports et des communications via la construction d’un dossier assez lourd (dont la traduction en vietnamien peut-être demandée par les autorités).

Quel permis pour circuler en camping-car au Vietnam ?

Le permis international est reconnu au Vietnam, sous réserve d’avoir été décerné à la personne titulaire dans son pays d’origine. Si vous avez un permis international obtenu en France et que vous êtes français, vous ne devriez pas avoir de problèmes.

Pour ce qui est du permis français, les autorités vietnamiennes ne l’acceptent pas officiellement en théorie, mais dans la pratique il existe plusieurs témoignages de personnes ayant pu circuler librement sur le sol vietnamien avec un permis français.

De toute façon, nous vous invitons à demander votre permis international, ce n’est pas une démarche très fastidieuse et elle vous enlèvera une bonne épine du pied en cas de pépin.

Quelle route pour visiter le Vietnam en camping-car ?

Évidemment, la route exacte que vous déciderez d’emprunter lors de votre séjour dépendra entièrement de vous et de vos envies, sachez toutefois que selon les pays par lesquels vous comptez passer, vous pourriez rencontrer des pépins, voire rester bloqué dans certains pays.

Nous avons donc réuni quelques astuces concernant les pays qui pourraient vous poser problèmes :

  • En Thaïlande, certaines personnes ont témoigné être restées bloquées en Malaisie, alors qu’elles voulaient simplement passer par la Thaïlande pour se rendre au Vietnam, attention donc puisque les véhicules de type van, fourgon aménagé ou camping-car ne sont pas autorisés comme véhicules étrangers en Thaïlande.
  • En Chine, il vous faudra un permis de conduire chinois et une plaque chinoise pour pouvoir circuler sans soucis sur le territoire. Vous aurez aussi certainement à payer un droit d’entrée pour votre véhicule, autant vous dire que si vous comptiez juste être de passage sur le territoire, autant contourner.
  • L’est de l’Inde, le Bangladesh et le nord de la Birmanie (Myanmar) sont aussi des zones plutôt risquées notamment à cause du contexte tendu dans ces zones, essayez de contourner au maximum ces régions si vous souhaitez vous rendre sur le sol Vietnamien en camping-car.
  • L’Afghanistan, le Pakistan et une partie de l’Inde peuvent aussi s’avérer dangereux, voire totalement impossibles à traverser (guerres civiles, conflits armés, etc.).

Une solution à ces nombreux problèmes d’itinéraires peut être de faire “shipper” votre véhicule via un cargo en direction de l’Inde depuis le Moyen-Orient.

Les législations (notamment pour le tourisme) sont susceptibles de souvent changer dans les pays que vous pourrez être amenés à visiter sur votre route, encore plus en ces temps compliqués de pandémie. Veillez donc bien à vous renseigner auprès des autorités locales pour vous éviter le plus de pépins possible.

Catégories

Projets

Projets Vous retrouverez dans cette section, nos articles sur les différents projets que vous pouvez avoir concernant le Vietnam. Catégories

En savoir plus »