Les spécialités de la cuisine vietnamiennes

Une cuisine différente des cuisines des pays voisins

On n’utilise pas de beurre, ni de crème, ni d’alcool, ni de sel qu’on remplace par le Nuoc Mam

La cuisine vietnaminenne se caractérise par :

  • des bouillons réalisés spécialement pour le plat
  • des herbes crues, ciselées au dernier moment
  • des cuissons courtes
  • des marinades courtes
Une cuisine régionale

La cuisine du Sud Vietnam est une cuisine tropicale : elle associe la noix de coco, la citronnelle, le piment, l’ananas et les nombreux fruits qu’on trouve dans le Delta du Mékong. Au Centre, la cuisine est à la fois aigre et sucrée. Elle est aussi plus pimentée. Le Nord se démarque encore. on marie des légumes des quatre saisons à des herbes, des poissons d’eau douce … Le Pho est un des plats du Nord les plus populaires dans tout le pays.

Un bon livre de cuisine 

Un excellent livre de cuisine, 200 recettes de cuisine vietnamienne (Ma bibliothèque de cuisine) de Minh Kim, tient une bonne place dans ma cuisine. Il n’est malheureusement plus disponible chez les libraires. Cependant, ce livre Le chant du riz pile. cent recettes vietnamiennes est un livre de recettes également.

Nuoc mam

Le Nuoc Mam, sauce de jus de poissons, est insdipensable à la cuisine vietnamienne. On l’obtient en faisant macérer des poissons variés dans une saumure. On utilise pour cela de vastes et profondes cuves en bois. Il est très riche en protéines et en vitamines. Cette sauce réhausse la saveur des plats. Le Nuoc Mam de l’ile de Phu Quoc est réputé être le meilleur.

Une multitude de fruits

  • Anone ou pomme cannelle
  • Ananas
  • Banane
  • Carambole
  • Durian
  • Fruit du dragon
  • Goyave
  • Grenade
  • Kaki
  • Litchi
  • Longan
  • Mangoustan
  • Mangue
  • Papaye
  • Pastèque