Hoi an

Vitrine historique du Vietnam

Hoi An fut naguère une ville prospère car elle était située sur les routes maritimes de la soie. 

Dès le XVème siècle, de riches marchands y installèrent des comptoirs commerciaux : vous pourrez admirer et visiter certaines de leurs prestigieuses demeures en bois :

  • la maison d’un marchand chinois Diep Dong Nguyen
  • la maison Tan Ky, maison d’un riche marchand vietnamien

Les styles architecturaux sont eux même variés :  Chinois, Japonais, et même Français ont marqué l’architecture de ce port marchand inscrit depuis 1999 au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Peu touchée par la guerre, la ville est bien préservée. Elle constitue même la vitrine hsitorique et architecturale du Vietnam :  844 bâtiments ont été recensé pour leurs qualités patrimoniales et leur intéret historique.

L’un des monuments les plus intéressants de la ville est peut-être le pont Japonais couvert. Il fut construit XVIème siècle pour relier les communautés Chinoises et Japonaises.

La ville compte aussi des temples et pagodes.